1986 - UNIVERSITÉ DE CRÉTEIL

À nouveau grâce à son ami Denis Sloan, à qui a été confiée l’architecture du Centre Universitaire de Créteil, l’artiste va réaliser une mosaïque murale de plus de quinze mètres de haut sur un des murs de l’édifice.

Il va reprendre le thème de l’Éveil du Minéral, déjà exprimé à de nombreuses reprises à travers ses peintures sériées de l’époque.

En 2000, cette mosaïque va être recouverte et partiellement occultée par la construction d’un bâtiment adossé à la façade de l’université. Elle n’est donc plus visible à ce jour dans son intégralité.

"Une mosaïque posée sur le pignon du bâtiment central où l’on voit qu’il s’agit d’un « Éveil du Minéral », règne de base dans la nature, fondement sur lequel tout repose. Le propos graphique est issu de nombreux dessins
exécutés sur divers formats, études sur nature devant les rochers de Belle-Île en mer. Ces dessins furent agrandis en atelier et redessinés en fonction de la maquette et pour l’emplacement prévu. Le chromatisme est celui de Novalis lorsqu’il dit : « La couleur est un effort de la matière vers la lumière et vice versa… ». Les mouvements chromatiques se terminent en forme de
« V » successifs, principe plastique du symbole d’ascendance. Partie d’une immobilité obscure dans les noirs et les terres, la matière tellurique se met progressivement en mouvement et projette pratiquement toutes les couleurs du prisme dans l’échelle des valeurs lumineuses, pour arriver à se confondre, dans le haut de la maquette, avec le règne végétal."

MOSAÏQUE MURALE 10 X 5 MÈTRES

template 200.png
1/2