1985 - COLLÈGE JEAN-CAMPIN - LA FERTÉ GAUCHER

À cette époque, l’artiste partage sa vie entre Montvinot et Paris, où il donne ses cours à l’E.N.S de Cachan.

Son fils Julien vient de quitter le collège Jean-Campin (La Ferté-Gaucher), situé à quelques kilomètres de sa maison de campagne. Il fait la connaissance de l’architecte du collège qui lui propose de réaliser une mosaïque sur l’une des façades du bâtiment.

Il va reprendre le thème de l’Arbre de vie, déjà exprimé quelques années auparavant à travers le Grand Vitrail de l’Hôpital Saint-Louis, Paris. Sur la mosaïque, un grand rayon lumineux traverse l’arbre de part et d’autre, déterminant les graphismes chromatiques.

"Lors d’un voyage à La Ferté-Gaucher, j’ai revu cette mosaïque que j’ai réalisée lorsqu’un de mes enfants était élève dans ce collège. Au centre se trouve l’ « Arbre de Vie » qui s’éparpille tout autour, par des équerres colorées, avec le jeu de savoir si l’on pouvait les utiliser pour le reconstituer
et le connaître."

GRATALOUP COULEUR LUMIERE

template 200.png
1/2