1972 - 1990 EVEIL DU MINÉRAL

En 1972, en vacances, GRATALOUP se rend aux environs de Nice, au Domaine de l’Étoile où il rencontre celle qu’il appelle "Tante Marthe". Elle va lui faire découvrir la théosophie et les théosophes avec des rencontres spirituelles comme celle de Jean Klein, disciple de Krishnamurti, Blavatsky et bien d’autres comme Alexandra David Neel.

Il devient alors membre de la Société Théosophique. La théosophie met l’accent sur le fait que la matière et l’esprit communiquent, tout en procédant, selon cette doctrine, d’une circulation d’énergies dans une communion cosmique du minéral, du végétal, de l’univers animal et humain.

C’est à partir de cette recherche théosophique qu’il va réaliser les premiers "Éveils du Minéral" qui seront suivis des "Éveils du Végétal".

Invité à Belle-Île-en-Mer par une amie de sa promotion à l’E.N.S, GRATALOUP découvre la côte sauvage et ses rochers. Ces mêmes rochers seront l’un des déclencheurs de ce contexte plastico-théosophique, à travers la série des "Éveils du Minéral".

"En partant du principe théosophique où toutes les forces de la nature tendent vers la lumière, j’ai voulu, comme l’a dit Hölderlin, « Remettre le principe de l’effort de la matière vers la lumière et vice-versa ». En tant que réflexion indéfinie, elle n’avait pas de fin. Elle part symboliquement du sombre pour aller au clair."

GRATALOUP COULEUR LUMIERE

template 200.png

La série Nom Série comporte 86 toiles 

POUR LES AFFICHER EN PLEIN ÉCRAN, CLIQUEZ SUR LA VIGNETTE